top of page

LE PRÉSIDENT GABONAIS A ÉTÉ RENVERSÉ PAR UN COUP D'ÉTAT. LE 8ÈME DANS LA RÉGION DEPUIS 2020

Région Touchée: Gabon

Ecrit par Iris Hautaniemi Forsberg; Edité by Elena Alice Rossetti

Traduit par Antoni Mulock Houwer, Flavie Curinier, Sebastien Chapel

Date: Août 30, 2023



Carte du Gabon[1]


Evénement: Ce 30 Août, l’armée Gabonaise a annoncé en direct qu’ils avaient pris le pouvoir au Gabon, un proche allié de la France. Cela arrive seulement un mois après le coup au Niger, résultant au huitième coup d'État en Afrique de l’Est et Centrale depuis 2020. Après l’annonce, des résidents ont entendu des coups de feu à Libreville, la capitale du Gabon. L’armée a fermé les frontières du pays et dissout toutes les institutions gouvernementales. Le coup d'État militaire s’est passé quatre jours après les élections présidentielles du 26 août, où le Président Ali Bongo les a remportées avec 64.27% des votes, obtenant son troisième mandat présidentiel. La famille Bongo a dirigé le pays depuis 1967 et Ali Bongo est arrivé au pouvoir après que son père soit décédé en 2009. L’opposition a contesté les élections après que le gouvernement ait coupé l’accès à internet et imposé un couvre-feu. Plusieurs tentatives de coups ont eu lieu au Gabon auparavant, le plus récent étant en 2019, mais les forces militaires loyales à la famille Bongo les ont arrêtés. [2,3,4]


Importance: Les coups fréquents vont presque certainement augmenter l’instabilité régionale et certainement servir comme une opportunité pour les milices armées et groupes terroristes se trouvant dans les pays voisins d’étendre leur zone de conflits, comme dans, par exemple, la République Démocratique du Congo ou le Cameroune. A court terme, Il y a cependant des chances égales que le Gabon reçoive un soutien de sa population après que la famille Bongo ait été au pouvoir pendant plus de cinq décennies. Si les militaires restent au pouvoir et ne rétablissent pas un gouvernement institutionnel ainsi que des élections libres, il y a de très fortes chances qu’un désaccord grandissant de la population se fasse ressentir. Des sentiments d’opposition à l’égard des différents coups militaires ont des chances à peu près égales de se produire dans la région et qui peuvent réduire les capacités de l’armée à garantir une stabilité dans le pays. Les reculs démocratiques et l’instabilité grandissante dans la région ont de fortes chances d'accélérer les risques de flux migratoires vers l’Europe, ce qui a une chance à peu près égale de conduire des groupes terroristes islamistes à utiliser ces itinéraires pour étendre leurs opérations en Europe. Comme l’influence de la Russie augmente dans les pays voisins, ses sympathisants présents au Gabon vont certainement augmenter. Il y aussi des fortes chances que l’armée au pouvoir cherche à collaborer avec la Russie.


Recommandations: CTG recommande que les armées des États-Unis, de la France, et des pays alliés impliqués dans la région renforcent leur coopération pour se préparer contre l’expansion de milices et groupes terroristes. Cela devrait inclure l'augmentation des soutiens économiques pour les activités militaires dans la région, comme les forces de maintien de la paix des Nations unies en République Démocratique du Congo (RDC), la MONUSCO, pour combattre les mouvements terroristes provenant de la RDC et arrivant au Gabon. Les citoyens étrangers au Gabon doivent immédiatement contacter leurs ambassades et suivre leurs mises à jour concernant le coup d’État. Les organisations humanitaires opérant au Gabon devraient intensifier leur travail contre toutes campagnes de désinformation russe et élargir leurs opérations pour renforcer la confiance locale envers les organisations occidentales. Il est recommandé à L’ONU et l’Union africaine (AU) d’augmenter leurs pressions sur le gouvernement militaire pour que celui-ci libère le président et rétablisse toutes les institutions gouvernementales.

 

[2] Gabon coup: Army cancels elections and seizes power, BBC, August 2023, https://www.bbc.com/news/world-africa-66654965

[3] Gabon's Ali Bongo Odimba re-elected with 64.27% of the vote, Africanews, August 2023, https://www.africanews.com/2023/08/30/gabons-ali-bongo-odimba-re-elected-with-6427-of-the-vote/

[4] Soldiers stage coup in Gabon, in sign of fresh instability in Africa, Politico, August 2023, https://www.politico.eu/article/military-gabon-claim-they-have-taken-power-coup-ali-bongo-election/


13 views
bottom of page